Valenciennes jette l'éponge

Publié le par Le Président de l'U.A.D.E.P.F Bernard MOREL

pour-se-nettoyer-des-tracts-la-ville-e-1530588.jpgLa municipalité était poursuivie pour avoir interdit les tracts

Les Jeunes Socialistes (JS) vainqueurs par forfait. Ils contestaient, hier, devant le tribunal administratif de Lille, un arrêté municipal signé par le maire de Valenciennes. Or, le combat juridique n'aura pas lieu, la mairie valenciennoise ayant annulé d'elle-même son arrêté mardi.

« Censure »
L'affaire démarre le 6 janvier lorsque la municipalité, dirigée par l'UMP Dominique Riquet, décide, par arrêté, d'interdire la distribution de tracts publicitaires, prospectus et autres imprimés sur les marchés, sauf autorisation qu'il faut demander quinze jours avant la distribution. Les Jeunes Socialistes (JS) y voient un déni de démocratie. « La mairie s'octroie un pouvoir de censure sur les actions militantes en nous empêchant ...


Lire la suite de cet article sur 20minutes.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article