Sur la commune de Petite-Forêt, un directeur est accusé de harcèlement sexuel

Publié le par Bernard MOREL

Cela fait plus d'un an que j'ai eu connaissance de faits qui m’interpellent.

 Il s'agit de six ou sept plaintes de déposées contre un directeur dont certaines concerneraient des agressions sexuelles.

 Quand j’occupais le poste de 3ème adjoint au Maire, je me souviens avoir été écarté d’un événement qui est celui de la démission de l’adjointe de ce même directeur.

M. le Maire m’a simplement informé et après coup, que cette personne démissionnait au motif que ce directeur la poursuivait de ses assiduités. M. le Maire m’a informé avoir reçu cet agent, mais cet agent a maintenu sa démission.

M. le Maire s’est bien gardé de m’informer en amont de cette affaire. En fait, il m’a tenu à l’écart.

QUE FAIT LA JUSTICE ?

 

Je constate que M. le Maire a laissé pourrir une situation sans prendre aucune mesure. Le régime indemnitaire de ce directeur aurait dû baisser ou des sanctions auraient dû être prises. Et c’est à mon avis bien plus grave que l’on pense. Je pense que M. le Procureur doit être informé de cela.

 

Publié dans Dossier Judiciaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article