le Parquet de Valenciennes a requis contre l’ex-directeur du service culturel, Mr B. M., 10 mois d'emprisonnement avec sursis. L’affaire est mise en délibéré pour le 23 février

Publié le par Le Président de l'U.A.D.E.P.F Bernard MOREL

HPA CHEMIN IMG 1680 1272031966 GRDL'ex-directeur du service culturel de Petite-Forêt, Mr B. M., est passé ce matin au tribunal correctionnel de Valenciennes.

Cela faisait suite à 3 plaintes portées contre lui, telles que le harcèlement sexuel et le harcèlement moral de la part d’agents placés sous son autorité.

A ses trois plaintes sont venus s’ajouter d’autres témoignages qui vont tous dans le même sens alors que la plupart des plaignantes ne se connaissaient pas avant le déclenchement de la procédure. Cela n’a pas échappé à Mr le président du tribunal. La lecture des actes d’accusation est édifiante et accablante par la répétition des faits reprochés à Mr B. M. s'ils sont avérés.

Le personnel communal est venu nombreux à l’audience du tribunal. Maintenant il sait sur quel soutien il peut compter ! Les élus de la majorité comme ceux de l’opposition n’étaient pas présents pour soutenir le personnel communal que ce soit les victimes ou le prévenu. C’est ce qui s’appelle prendre ses responsabilités !

Par contre, j’étais présent de 8 h 30 à 12 h 15 !

J’ai enregistré, sans m’en cacher, l’intégralité de l’audience qui a duré 2 h ½ et il me faut réécouter tout son contenu pour relater les moments forts de la plaidoirie des avocats et du réquisitoire de Mme la procureure de la République qui a requis 10 mois d'emprisonement assortie intégralement d'un sursis avec mise à l'épreuve ou d'un sursis simple.

Dès que possible, vous pourrez lire mon compte rendu.

Dans cette attente je citerai le témoignage d’une stagiaire, placée sous l’autorité de Mr B. M, préparant un DESS. Ce témoignage est inquiétant si cela est avéré. Après bien des déboires énumérés par Mr le président du tribunal le témoin indique qu’à la fin de son stage elle a rencontré Mr le Maire qui lui aurait textuellement dit ceci :

  • Lorsque cela ne se passe pas bien avec un supérieur hiérarchique et son employé, c’est cette dernière qui doit s’en aller.

suivre le lien   Demande de documents administratifs à M. le Maire : SUITE A LA DISPARITION DU DIRECTEUR DU SERVICE CULTUREL

 Nous lançons un avis de recherche sur la disparition du directeur du service culturel !

Publié dans Dossier Judiciaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article