Le trophée d’or à prix d’or ! À ce prix-là, c’est une arnaque ! Indignez-vous chers contribuables !

Publié le par Le Président de l'U.A.D.E.P.F Bernard MOREL

609267658_deux-actions-solidaires-recompensees-pa--copie-1.jpg

 

Deux actions solidaires récompensées par un trophée Publié le 08/01/2013 Par La Voix Du Nord | PETITE-FORÊT |

 Lire l'article  VDN Deux actions solidaires récompensées VDN Deux actions solidaires récompensées

 


 

Mon commentaire :


 Au conseil municipal du 30 mai 2012 Monsieur le Maire indique que le label terre de solidarité constituera un bon affichage des actions de solidarité menées à Petite-Forêt.

Il est bon de rappeler les deux décisions de Mme la Directrice du CCAS refusant une place de bus pour le cirque en 2009 et pour le musée de Roubaix à une adulte trisomique 21. Ces décisions ont été annulées par le tribunal administratif de Lille ainsi que les décisions de Mr le Maire pour excès de pouvoir...... lire la suite en suivant le LIEN  Deux actions solidaires Deux actions solidaires

Jugement du T.A Jugement du T.A

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-Simone POUBLON 25/01/2013 06:58

Chers lecteurs et pour moi ce sera le mot de la fin.
Je vous livre les écrits de Mr MOREL sur le mail de notre association. Je cite "Une précision, j’ai été adjoint au Maire pendant 7 ans. Trop écœuré, je ne me suis pas représenté et Mr le Maire a
voulu se jouer de moi. Aujourd’hui je lui présente la facture et je ferais de même avec tous ceux qui veulent me barrer la route.M. Bernard MOREL"

Les lecteurs apprécieront. Mr MOREL vous ne maîtrisez rien et vous vous laissez aller à des menaces qui troublent la vie des gens qui travaillent ! (et vous êtes un ancien de l'anpe ! sic)

Marie-Simone POUBLON 16/01/2013 19:26

Béthunois
VERQUIN
La solidarité de la ville récompensée
jeudi 20.12.2012, 08:00

Le maire l'a évoqué, l'association Terre de Solidarité l'a fait. Un label Terre de solidarité a été créé, puis décerné pour la première fois cette année.

...En janvier 2012, Thierry Tassez mettait en avant les actions de solidarité de sa commune. Il rêvait alors d'un label, qui encouragerait les communes du Pas-de-Calais à oeuvrer pour le lien
social, le lien humain. Presqu'un an plus tard, ce voeu est exhaussé. Marie-Simone Poublon a créé l'association lilloise Terre de solidarité et son label en début d'année.

La solidarité au sens large du terme
Les premières communes a avoir reçu le label sont Petite-Forêt, dans le Valenciennois, et Verquin. La commune du Béthunois a reçu son trophée le 19 décembre. Il récompense plusieurs actions de
solidarité. Des actions sociales, mais aussi en faveur du développement durable. « Le but de ce label est de récompenser la solidarité sous toutes ses formes. Nous récompensons aussi les projets
d'économie sociale et solidaire, car la solidarité ce n'est pas que du social, c'est aussi l'homme au coeur du développement durable. » Pour prétendre au label, il faut présenter un dossier de
candidature relatant trois actions. À Verquin, Yohann Delehaye, responsable au centre communal d'actions sociales, était chargé de monter ce dossier. La ville a été récompensée pour la mise en
place d'une pension de famille, d'une résidence adaptée à l'accueil de personnes handicapées et d'un jardin pédagogique. « Cette reconnaissance n'est pas imméritée, souligne le premier magistrat.
L'action solidaire, on la mène depuis 2001. Une récompense ne fait jamais de tort, au contraire. Alors nous la prenons avec le sourire et avec humilité. » Thierry Tassez, parrain de Terre de
solidarité Pour la présidente de Terre de solidarité, ce n'est pas une surprise si Verquin a été retenue par son association. « J'avais déjà l'habitude de travailler avec Thierry Tassez, en tant
que présidente de Collectivités 21. J'ai d'ailleurs écrit plusieurs livres et je l'ai invité à préfacer mon troisième tome, l'agenda 21 scolaire. » Parce qu'elle connaît bien son implication en
tant que politique, mais aussi en tant qu'homme, la présidente n'hésite pas à qualifier Thierry Tassez de « parrain de Terre de solidarité ». Un rôle qu'il accepte avec fierté. Et, en tant que
parrain, son action sera de porter le label au niveau national et de le faire reconnaître par l'État. « Pour cela nous irons rencontrer les ministres et nous tenterons de décrocher des fonds. Je
pense solliciter des associations telles que l'AMF (association des maires de France). » En attendant, l'association se prépare à recevoir de nouvelles candidatures pour 2013. « Le label est
valable trois ans. Nous remettrons donc plusieurs trophées chaque année. Nous avons déjà contacté plusieurs maires du Nord/Pas-de-Calais, qui devraient donner suite à notre invitation. »
Mélanie LOUF

Le Président de l'U.A.D.E.P.F Bernard MOREL 24/01/2013 15:33



Madame la Présidente,


Avant propos :


Sachez que je n’attaque pas votre personne, mais Mme la présidente qui vend un trophée 800 € dans
le cadre d’une association de la loi 1901 à but non lucratif. La requalification de l’association me parait inévitable.


Si je ne me trompe vous dirigez une Sté en communication et une SCI ; vous êtes présidente de
l’association « collectivité 21 » qui a été modifiée 3 fois, et vous vous êtes, si je ne me trompe, nommée présidente à vie. Idem pour « terre de solidarité »


J’ai en ma possession vos statuts et les informations concernant vos Stés et associations.


Les Stés ainsi que l’association « collectivité 21 » sont toutes domiciliées à la même
adresse. Seule l’association « terre de solidarité » est sur Lille après que « collectivité 21 » lui est laissé la place. Mais voilà, vous avez dans votre courrier à
l’entête de terre de solidarité adressé au Maire de Petite-Forêt fait un faux. Vous avez utilisé le SIRET de collectivité 21. C’est cela qui m’a poussé à effectuer des
investigations !


Je ne suis pas un spécialiste de l’investigation, mais je me débrouille pas mal.


Notre but, avec le principal groupe d’opposition, est de faire tomber le Maire, aux prochaines
élections municipales. Beaucoup de nos concitoyens en ont assez de sa politique en trompe-l’œil !


Mes actions aujourd’hui sont purement politiques. Et tout ce qui servira à faire tomber la politique
menée par Marc Bury sera utilisé !


J’attends l’intervention en conseil municipal de l’opposition sur la cérémonie du trophée pour saisir
Mr le Sous-Préfet. Mes études de droit m’invitent à vous dire de faire très attention. Délivrer un label au sein de son association et dans ses propres locaux ne me regarde pas, mais remettre un
label à l’extérieur de celle-ci en est une autre. Vous n’avez aucune habilitation pour le faire. En plus vous faites croire à la population que ce trophée à une dimension nationale alors qu’elle
n’est reconnue par aucune autorité de l’état !


Ne cherchez pas à concurrencer le sceptre d’or qui est un concours national entièrement gratuit et
transparent ni la médaille du bénévolat remise par une association reconnue d’utilité publique. Là aussi tout est gratuit !


Il ne fallait pas venir démarcher la ville de Petite-Forêt pour remettre un trophée sans concours et sans le règlement pour l’obtention de ce dernier et aucun sponsor ne vous
soutient. En l’état, il n’y a rien qui puisse me faire croire que tout cela est très sérieux.


Vous me dites que l’initiateur est le Maire de Verquin, c’est vrai ! Et c’est très exactement le
15 janvier 2012 que cela a été dit :


 



L’idée de Mr le Maire de Verquin a été annoncée le 15 janvier, le 18 janvier 2012 vous déposez électroniquement votre label paru au BOPI 12 /06
VOL 1.


Vous n’avez perdu de temps, permettez-moi, alors, de me questionner !



 


 



Article de VDN du 28 décembre 2012


Il y a presque un an, lors de la cérémonie des vœux municipaux, Thierry Tassez avait lancé l’idée de créer pour la commune un label « Terre de
solidarité ».


À l’époque, Marie Simone Poublon, la présidente, m’est tombée dessus pour me signifier que le nom existait déjà » se souvient en riant le maire. Loin de
polémiquer, ce dernier….


Tout est dit ! En son for intérieur, Mr le Maire n’a pas dû apprécier !



Votre sincèrement, je vous plains ; je vous le retourne avec autant de compassion.



MSP 16/01/2013 17:11

Une autre précision me semble utile à porter à votre connaissance. La distinction "terre de solidarité" s'adresse aussi à la population. J'en ai pour preuve une dame de 81 ans qui m'a dit à la
cérémonie "Madame, cela fait 30 ans que je fais du bénévolat et c'est la première fois qu'on nous offre une récompense comme celle-là". Une habitante de Petite-Forêt qui nous laisse le mot de la
fin à méditer.... et qui a bien mérité le trophée d'or de la solidarité !!! si vous pensez vraiment au fonds de vous qu'il s'agit d'une arnaque alors c'est que vous avez besoin d'écouter la
démocratie qui n'est pas de la basse dénégation comme vous la présentez dans vos propos !
Pour ma part je préférerais que les personnes qui font du bénévolat aient la possibilité de faire prendre en compte quelques années dans leurs retraites. Je précise que nous sommes bénévoles et que
nous ne faisons aucun bénéfice commerciaux. Non monsieur tout le monde n'est pas capable de créer un label à partir d'un mot comme solidarité. C'est pour cela que les politiques s'adressent à moi.
J'ai d'autres activités professionnelles qui elles m'apportent des subsides. Une précision de plus pour vos investigations ! Sinon appelez moi ce sera plus rapide
Mme Marie-Simone POUBLON
Présidente du label "terre de solidarité"

Le Président de l'U.A.D.E.P.F Bernard MOREL 24/01/2013 15:37



ADDITIF APRES LE CONSEIL MUNICIPAL du 22/1/13


Lors du conseil municipal du 22 janvier 2013, l’opposition municipale a demandé des comptes sur les
dépenses engagées ainsi que l’absence de la signalétique. Mr le Maire a précisé qu’il n’y a pas de signalétique que c’est uniquement le trophée.


Il est indiqué au BOPI sous le No National : 12
3 889 814 :


·        Le label donne lieu à une reconnaissance visuelle (panneau d’entrée de ville).  


Au BOPI  il
est précisé : les lauréats labellisés reçoivent un trophée « non de trophée d’or ! »


La signalétique étant comprise dans les 800 € nous
faisons le nécessaire pour que cela nous soit remboursé à la commune. Nous faisons de même pour que soient pris en charge par votre association les frais de réceptions comprenant le cout du
personnel.


Votre association devait remettre le trophée dans ses
propres locaux. Vous n’aviez aucune habilitation officielle, sauf preuve contraire, pour délivrer ce trophée dans la commune de Petite-Forêt.


Ce dossier n’est pas là d’être clos ! À bientôt, sur
le blog de l’U.A.D.E.P.F.


Pour votre info l’épicerie sociale existe depuis 2000 et il a fallu la ténacité de Mme Sottiau,
ex-directrice à le retraite, pour que le projet aboutisse. Elle est la grande absente de votre cérémonie financée par la commune. L’équipe municipale actuelle n’a rien inventé. Moi ! Je peux
en parler, j’étais adjoint au maire au CCAS en 2002 !


En dehors des administrateurs du CCAS, personne ne sait, en réalité, ce qui s’y passe les ateliers
n’accueille que 10 personnes et les autres sont laissés pour compte actuellement.


Pire le CCAS refuse des places pour les sorties aux habitants et fait partir des bus aux deux tiers
vides. Un trophée pour ça ! De qui se moque-t-on ?


Quant à l’accueil de personnes handicapées dans les centres de loisirs sans hébergements. C’est la
détermination d’une maman qui a remué ciel et terre mettant quasiment dans l’obligation Mr le Maire de faire quelques choses. Elle avait un avantage qui est celui de soutenir un conseiller
général du parti communiste soutenu par Marc Bury Maire de Petite-Forêt présent tous les deux sur le même tract de soutien ! Encore une fois de qui se moque t-on !


Et s’il n’y avait que cela !



POUBLON Marie-Simone 16/01/2013 15:27

Chers amis,
En tant que Présidente du label "terre de solidarité" et devant vos propos outrecuidants concernant notre label sachez que celui-ci a été créé à la demande des élus qui m'en ont fait "le chef de
projet". Il est pour le moment car il s'agit d'une structure nouvelle, en pourparlers avec des partenaires financiers (élus bien sur !) pour la gratuité totale pour les communes et cei sur
l'ensemble du territoire français. D'autre part notre parrain est la maire de VERQUIN (62) à qui vous pouvez demander précision et qui a un mandat au Ministère de l'Intérieur. Les 800 € dont vous
parlez représentent 3 allers-retours Lille-Petite-Foret, un après midi de 14h30 à 17h30 pour l'évaluation des actions à deux personnes, l'achat du trophée qui dépassent les 250€, la rédaction du
rapport, et la communication pour 3 ans...entre autres actions car il y a aussi un guide pratique géré par nos soins à partir de la 2ème année. Laissez-donc le temps aux personnes de bonnes
volontés de démarrer ! Et sachez que nous avons reçu des félicitations de la population pour cette initiative. Mon CV est à votre disposition ! Je publie également des ouvrages pour les élus ! Si
vous persistez dans vos commentaires discriminants à notre sujet et au mien personnellement, nous agirons et j'agirai puisque la loi m'y autorise.
D'ailleurs depuis nous avons encore développé notre structure, il est prévu en année 2 (décembre 2013) un comité de labellisation composé d'élus et de professionnels !!!!
Mon téléphone 06 62 01 60 40
Mme Marie-Simone POUBLON
Présidente et créatrice du label...qui sera bientôt, nous l'espèrons, céder au Ministère ou aux partenaires ! Les décisions en collectivités sont toujours très longues !Soyez constructif Eh oui le
monde n'est pas parfait mais les critiques sont gratuites il est plus difficile d'agir !.....Arrêtez de prendre les autres pour des C...Cher Monsieur

Le Président de l'U.A.D.E.P.F Bernard MOREL 24/01/2013 15:32



Madame la Présidente,


Avant propos :


Sachez que je n’attaque pas votre personne, mais Mme la présidente qui vend un trophée 800 € dans
le cadre d’une association de la loi 1901 à but non lucratif. La requalification de l’association me parait inévitable.


Si je ne me trompe vous dirigez une Sté en communication et une SCI ; vous êtes présidente de
l’association « collectivité 21 » qui a été modifiée 3 fois, et vous vous êtes, si je ne me trompe, nommée présidente à vie. Idem pour « terre de solidarité »


J’ai en ma possession vos statuts et les informations concernant vos Stés et associations.


Les Stés ainsi que l’association « collectivité 21 » sont toutes domiciliées à la même
adresse. Seule l’association « terre de solidarité » est sur Lille après que « collectivité 21 » lui est laissé la place. Mais voilà, vous avez dans votre courrier à
l’entête de terre de solidarité adressé au Maire de Petite-Forêt fait un faux. Vous avez utilisé le SIRET de collectivité 21. C’est cela qui m’a poussé à effectuer des
investigations !


Je ne suis pas un spécialiste de l’investigation, mais je me débrouille pas mal.


Notre but, avec le principal groupe d’opposition, est de faire tomber le Maire, aux prochaines
élections municipales. Beaucoup de nos concitoyens en ont assez de sa politique en trompe-l’œil !


Mes actions aujourd’hui sont purement politiques. Et tout ce qui servira à faire tomber la politique
menée par Marc Bury sera utilisé !


J’attends l’intervention en conseil municipal de l’opposition sur la cérémonie du trophée pour saisir
Mr le Sous-Préfet. Mes études de droit m’invitent à vous dire de faire très attention. Délivrer un label au sein de son association et dans ses propres locaux ne me regarde pas, mais remettre un
label à l’extérieur de celle-ci en est une autre. Vous n’avez aucune habilitation pour le faire. En plus vous faites croire à la population que ce trophée à une dimension nationale alors qu’elle
n’est reconnue par aucune autorité de l’état !


Ne cherchez pas à concurrencer le sceptre d’or qui est un concours national entièrement gratuit et
transparent ni la médaille du bénévolat remise par une association reconnue d’utilité publique. Là aussi tout est gratuit !


Il ne fallait pas venir démarcher la ville de Petite-Forêt pour remettre un trophée sans concours et sans le règlement pour l’obtention de ce dernier et aucun sponsor ne vous
soutient. En l’état, il n’y a rien qui puisse me faire croire que tout cela est très sérieux.


Vous me dites que l’initiateur est le Maire de Verquin, c’est vrai ! Et c’est très exactement le
15 janvier 2012 que cela a été dit :


 



L’idée de Mr le Maire de Verquin a été annoncée le 15 janvier, le 18 janvier 2012 vous déposez électroniquement votre label paru au BOPI 12 /06
VOL 1.


Vous n’avez perdu de temps, permettez-moi, alors, de me questionner !



 


 



Article de VDN du 28 décembre 2012


Il y a presque un an, lors de la cérémonie des vœux municipaux, Thierry Tassez avait lancé l’idée de créer pour la commune un label « Terre de
solidarité ».


À l’époque, Marie Simone Poublon, la présidente, m’est tombée dessus pour me signifier que le nom existait déjà » se souvient en riant le maire. Loin de
polémiquer, ce dernier….


Tout est dit ! En son for intérieur, Mr le Maire n’a pas dû apprécier !



Votre sincèrement, je vous plains ; je vous le retourne avec autant de compassion.